• Grappling Fight : Du lourd pour la 1ère édition de la Tahiti Fighting Championship !

    Samedi 10 décembre, Papeete. C’est un véritable show à l’américaine que Raihere Dudes a proposé aux nombreux amateurs de sports de combat qui ont littéralement envahi la salle Louis Babo Aitamai de Fautaua. 15 combats dans les règles du Grappling Fight, genre de Mixed Martial Arts (MMA) sans percussion au sol, étaient au programme. Si les organisateurs ont dû faire face à une vague de combattants déclarant forfait à la dernière minute, ils ont pu compter sur les meilleurs, tels Loïc Tautu, Hani Flore, Tamahau Mc Comb ou encore Teva Paulet.

    La scène de fight de la salle Fataua.
    La scène de fight de la salle Fataua.

    Les meilleurs « fighters » du Fenua, ou les plus courageux se sont présentés samedi soir sur la grande scène « tatamisée » de Fautaua. Spécialistes du Striking, de boxe, de lutte ou de Jiu-Jitsu, toutes les spécialités étaient représentées pour une soirée au top. Hani Flore, représentante du Islander MMA a fait les frais des désistements, son adversaire n’ayant même pas dénié se présenter. Mais la combattante chevronnée aura tout de même pu faire un combat d’exhibition. « Mon adversaire n’est pas venue, c’est un manque de respect ! Mais bon Raihere a trouvé une solution et m’a proposé ce combat avec Naverua Manate, qui malgré les 15 kg de plus de mon adversaire, était intéressant ! C’était surtout pour se faire plaisir. »

    Flore en casque rouge face à Naverua.
    Flore en casque rouge face à Naverua.

    De son côté, le géant Loïc Tautu a trouvé en Enoha Tauraatua un adversaire de taille qui avait d’ailleurs remporté leur confrontation lors du Aito Nui en Boxe Thaïlandaise. Mais malgré toute la vaillance de son adversaire, Loïc alias « La montagne », clôturera les débats par arrêt de l’arbitre au 2ème round du combat, après avoir montré toute son aisance technique tant debout qu’au sol.

    Loïc Tautu remporte son combat.
    Loïc Tautu remporte son combat.

    Les autres combats de la soirée ont eux aussi tenu toutes leurs promesses. On retiendra notamment le malicieux et très puissant Bernard Teinaore, amateur du noble art, qui a offert à son adversaire Teriipaia Tauirai, un combat explosif. Après une série de combinaison pieds-poings, Bernard emmènera son adversaire au sol avant de le soumettre sur une magnifique clé de bras.

    Bernard a fini sur une magnifique clé de bras.
    Bernard a fini sur une magnifique clé de bras.

    Les îles n’étaient pas en reste, puisque plusieurs représentants ont fait le déplacement, notamment des Raromatai. Rooari Vaimau de Raiatea a dominé son adversaire avant que l’arbitre n’arrête le combat sur blessure.

    Rooarii Vaimau gagne son duel des Raromatai.
    Rooarii Vaimau gagne son duel des Raromatai.

    La soirée s’est achevée sur trois combats vedettes avec Tamahau, Teva et Raihere Dudes. Le premier était Tamahau Mc Comb qui affrontait Hoarii Ariitoma dans un combat très ouvert. Les deux combattants étant d’excellents striker, c’est tout de même le « Huahine Boy » qui prend le dessus au final en s’imposant aux points.

    Tamahau Mc Comb dominant.
    Tamahau Mc Comb dominant.

    Puis c’était au tour de Teva Paulet d’affronter le rugueux Tumaui Nordman, un dangereux combattant au sol de Taravao. Un magnifique combat qui a permis aux deux de briller dans leurs disciplines respectives, Teva debout et Tumaui au sol. A l’issue du combat, les juges déclareront le match nul.

    Teva Paulet fait match nul.
    Teva Paulet fait match nul.

    Enfin le main-event tant attendu opposait l’expérimenté Raihere Dudes, à un courageux Maui Ismaël, originaire de Raiatea. Le gladiateur de la Islander MMA a totalement dominé son adversaire du soir, offrant au public un spectacle de haut vol. Puissant debout et intraitable au sol, le « Islander » a fait une véritable démonstration, propre dans chacune de ses transitions. Malgré une bonne opposition du valeureux guerrier des Raromatai, Raihere finira le combat sur une combinaison « low kick – Hight kick » qui mettra K.O son adversaire. Avec toute l’humilité qui le caractérise, le aito ira tout de suite s’agenouiller auprès de son adversaire pour voir comment il allait. A la fin du combat il ne cessera de féliciter ce courageux garçon, lui offrant même sa coupe. « C’est une première, et je suis très heureux de rencontrer des guerriers ! C’est aussi ça l’objectif, faire une sélection et repérer des gars comme Maui, pour espérer par la suite pouvoir les emmener avec nous à l’international pour qu’ils gagnent en expérience.« 

    Raihere Dudes, qui ne devait pas combattre à finalement accepté la proposition de Ismael.
    Raihere Dudes, qui ne devait pas combattre à finalement accepté la proposition de Ismael.

    Une première réussie pour notre Islander qui signait là ses premiers pas en tant que promoteur. Maintenant Raihere se concentre sur son prochain combat qui aura lieu au Japon dans 10 jours.

    Retrouvez toutes les photos dans notre galerie ci-dessous :

    Suivez l’actualité sportive du fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »