• CAP : Dans le froid et sous la pluie, Raphaël Armour-Lazzari améliore encore ses records sur 10km

    Raphaël

    © Raphaël Armour-Lazzari

    2 degrés, c’est tout ce que le thermomètre affichait quand le départ des foulées de Vincennes a été donné dimanche 4 février. Un millier de coureurs étaient venus chercher une qualification pour les championnats de France. Parmi eux, le protégé de Léo Brinckfield, Raphaël Armour-Lazzari. Avec une tenue adaptée à ce type de temps floquée au nom de l’AS Aorai et aux couleurs de la compagnie au tiaré, Raphaël s’est tout de suite glissé dans le groupe de tête composé de coureurs expérimentés dont certains affichaient des performances en-dessous des 30 minutes sur 10 km. Au cinq kilomètres, ce petit groupe de 5 coureurs passaient en 15’50 ». Et puis au 7ième kilomètres les vieux briscards ont lancé les hostilités. Et c’est le junior de Tahiti qui en a fait les frais en premier. La fin fût difficile, notamment à cause d’un passage boueux dans les bois de Vincennes. Mais le triathlète du VCT franchit finalement la ligne d’arrivée en 33’16 », améliorant les records polynésiens junior et espoir sur la distance de 30 », terminant 13ieme au scratch et premier junior. Au passage, il se qualifie comme l’année dernière pour les championnats de France sur la distance.

    Meilleur performer sur 10 km du Fenua, en progression constante, Raphaël pourrait être une bonne chance de médaille aux prochains jeux du Pacifique. Néanmoins les problèmes internes actuels de la fédération d’athlétisme éloignent chaque jour un peu plus cette possibilité.

    La prochaine grosse échéance de Raphaël Armour-Lazzari est un triathlon du circuit européen junior Elite aux Portugal le 25 mars. Il s’agira pour lui de marquer des points dans la course aux championnats du monde qui se tiendront à Gold Coast en septembre.

    L.N.A.L

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »