• Focus : Entre victoires et sacrifices, retour sur la superbe année d’Henri Burns !

    Mercredi 9 janvier – Après une année 2018 bien remplie, le Aito de Moorea Henri Burns attaque 2019 avec des objectifs plein la tête. A la sortie des fêtes, il a accordé à Sportstahiti.com une interview sans détours, pour faire le bilan de cette année, et parler de ses projets à venir. Mais avant ça bien sûr le « Giant Killer » au grand coeur voulait vous souhaiter : « le meilleur pour 2019. Que cela soit une année positive pour tout le monde, avec beaucoup d’amour. Et que l’on fasse tout pour que notre Fenua aille mieux cette année. » 

    Ia ora na Henri, parle nous de ton année 2018, quel bilan fais-tu ?

    Ia ora na, le bilan de cette année 2018 est positif pour moi avec beaucoup d’apprentissages et d’expériences acquis. J’ai fait des erreurs aussi mais cela m’a permis d’apprendre beaucoup. Je suis très content de mon année, j’ai eu pas mal de victoires, beaucoup de pleurs et de sueur aussi, mais c’est comme ça qu’on avance.

    Qu’est ce qui t’a marqué cette année ?

    Plusieurs choses m’ont marqué ! (sourires) Mais ce qui m’a le plus marqué cette année c’est la victoire aux Trophées des Sports. J’ai été élus parmi les meilleures sportifs polynésiens. C’était vraiment fort. Parmi toutes les médailles et les trophées que j’ai pu avoir, celui là a vraiment une saveur particulière.

    Et au niveau de tes combats ?

    Mon combat phare cette année, a été le dernier que j’ai fait en Suisse face au champion Kévin OUMAR. Un combat que j’ai perdu, mais qui reste une victoire car j’ai du faire beaucoup de compromis pour pouvoir y arriver. Et finalement je l’ai fait. Je suis tombé face à un adversaire au palmarès énorme, et je l’ai affronté. Il y a eu un bon combat et je suis assez content de ma prestation, même si je n’ai pas pu ramener la victoire. Prochaine fois on fera mieux.

    Qu’est ce qui aura été le plus dure pour toi en 2018 ?

    Le truc le plus éprouvant pour moi cette année, cela aura été la perte de poids juste avant ce combat en Suisse. A la base les promoteurs m’avaient autorisés à combattre à un certains poids et 2 jours avant le combats ils m’ont annoncé qu’il fallait que je tombe à -93kg. Perdre 5 kilos en 2 jours, cela a été très dure tant physiquement que mentalement. Mon bon il y n’a pas d’excuses, on est des combattants et faut y aller. J’étais pas forcément au top pour le combat mais j’ai donné tout ce que j’avais.

    2018 t’aura aussi fait sourire ?

    Oui, notamment avec la victoire de ma copine au championnat du monde de Jiu-Jitsu aux Etats-Unis, car je l’ai poussé tout au long de l’année pour qu’elle aille la chercher, et quand elle a gagné cela m’a fait énormément plaisir. Ensuite il y a eu aussi évidement la victoire aux trophées du sport grâce au public. Merci à tous.

    Maintenant place à 2019 ?

    Oui, mon objectif en 2019, c’est d’être toujours une bonne personne et de faire mieux que 2018. Faire plus de combats en MMA et ramener un maximum de victoires.

    J’ai plusieurs chose en tête pour 2019, comme par exemple de pouvoir repartir en Nouvelle-Zélande pour y rester et m’entrainer. Ou encore de développer ma propre marque « Be Humble ». Pouvoir la partager en masse en Polynésie. C’est un projet qui me tiens à coeur pour 2019. J’en ai d’autres mais pour le moment je les garde secrets (sourire).

    Ton jour de l’an en quelques mots ?

    Un diner simple, magnifique entouré des personnes que j’aime. On a mangé du poulet grillé au barbecue avec de la salade, avec de bons amis autour de la table. Il y avait notamment mon ami Malik qui est rentré chez lui en France. C’était vraiment exceptionnel. Puis à minuit pour célébrer la nouvelle année on a fait une petite bringue, kamaka, ukulélé, koolass…

    Des remerciements champion ?

    Un grand merci à mes sponsors, Air Tahiti Nui, Nike Vaima Sport, Papi et Mamie Buchin, Matahi Brothers, As Central avec Tatie Emeline, JAC Pacific Massage, KS Physiothérapie, Eric Favre, TechPoint, Koss et Taimana Import… Merci à vous, c’est grâce à vous que je suis là !

    Bien sur, je tiens à remercier toutes les personnes qui me soutiennent. Je ferais de mon mieux pour représenter le Fenua à l’international. Et faaitoito à tous le monde pour cette année. En travaillant tous ensemble nous irons plus loin.  Oss !

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »