• FIGHT LIKE A GIRL : Les femmes s’initient au Self-Defense

    Dimanche 26 Novembre 2017 – Le dojo de la MJC de Pirae a accueilli pour la seconde fois l’événement FIGHT LIKE A GIRL (FLAG). Organisé Samedi dernier par le TFK Self Defense!, pas moins de 100 femmes se sont inscrites à cette matinée dédiée à l’initiation au Self-Defense. Le mauvais temps n’a pas démotivé les participantes, inscrites aux nombreux ateliers, elles ont pu s’initier aux sports de combat et apprendre quelques techniques de Self-Defense.

    Atelier de Kali Silat Evolution, avec le sourire. © Sports Tahiti
    Hinerava l’une des participantes Fight Like A Girl. © Sports Tahiti

    Hinerava une jeune participante déterminée, nous a livré ses impressions.

    Qu’est-ce qui t’a motivée à venir t’initier au self-defense aujourd’hui ?

    Je me suis déjà faite agresser en fait, ça s’est passé il y a deux semaines et ça m’a fait réaliser qu’il faut vraiment qu’on apprenne à se défendre. C’est très important pour les femmes de se bouger et d’apprendre différents arts martiaux.

    Quel atelier t’a le plus intéressée ?

    Je n’en ai fait qu’un seul pour le moment malheureusement, mais on a encore du temps pour faire le tour des différents ateliers. Ceci dit j’ai une forte préférence pour le Muay Thaï, donc j’ai hâte d’y arriver et de m’y mettre.

    On peut ressentir que portes beaucoup d’intérêt à cet événement, tu penses t’inscrire dans un club ou revenir une lors d’une prochaine édition ?

    Oui franchement je pense que toutes les femmes devraient s’y mettre, venir essayer au moins une fois. Je pense que le temps a freiné d’autres participantes, il y avait 100 inscrites et on est à peine une trentaine pour le moment c’est vraiment dommage. Mais je tiens à dire merci aux organisateurs, et à tous les clubs qui ont fait l’effort de venir aujourd’hui.

    Hani Flore, marraine de la FLAG 2017. © Sports Tahiti

    Hani Flore la marraine cette édition, nous parle de cet événement avec quelques précisions.

    Cette année tu es la marraine de l’événement, comment cela s’est passé ?

    En fait dès que Mere m’a proposé j’ai accepté de suite! Déjà ça me fait très plaisir de pouvoir participer à des événements sur le territoire, étant donné que je ne suis pas très souvent là en raison de mes nombreux déplacements à l’étranger. Je dois dire que j’ai surtout accepté pour défendre une cause, je veux parler de la lutte contre la violence faite aux femmes, je suis quand même assez engagée sur ce sujet. Mais il y aussi la place de la femme dans le sport que j’aime défendre, plus particulièrement les sports de combat je trouve qu’on est encore trop peu nombreuses. En tous ls cas ça me fait plaisir d’être présente, j’espère que ça donnera quelques vocations.

    Quel est l’objectif de cet événement ?

    Le but est d’amener les gens à s’essayer à la pratiques de sports de combat ou de self-defense, de façon gratuite avec des démonstrations réalisées en partenariat avec certains clubs qui ont généreusement accepté d’être ici aujourd’hui.

    As-tu un message à faire passer ?

    Au sujet du self-défense je dirais que malheureusement en Polynésie, beaucoup de femmes sont sujettes à la violence conjugale et particulièrement aux agressions extérieures ; j’aimerais dire à toutes les femmes qui sont victimes de ne pas avoir peur de franchir le pas et d’en parler. Il y a des organismes qui sont là pour les aider à sortir de ces situations. Il ne faut pas avoir honte d’en parler, être victime c’est subir des violences et pour s’en libérer il faut oser s’exprimer et savoir dire stop! Ensuite voudrais aussi adresser un message aux les filles qui veulent se lancer de façon plus sérieuse dans le sport de combat, je veux leur dire qu’il faut se lancer et oser. Je suis un peu la pionnière ici pour les sports de combat, et j’espère vraiment ne pas être la dernière. Ma volonté est d’ouvrir la voie pour d’autres femmes sur ce terrain qui je l’espère suivront le chemin très prochainement.

    Revivez cet événement en images :

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »