• Escalade : INI’A, le projet sportif d’un jeune couple plein d’ambition

    Teanau Araipu et Anaiva Teotahi actuellement étudiants en Franche Comté à Besançon, nourrissent un projet sportif considérable, celui de créer un complexe multisport à Tahiti avec pour activité principale l’escalade. Leur projet s’appelle INI’A.

    Férus de sport et amoureux de leur culture et de leur fenua, ces deux têtes bien pleines ont une ambition entrepreneuriale sans faille. C’est ainsi que parallèlement à leurs études respectives (lui est en première année de Master STAPS, elle, en Licence 2 Science pour l’ingénieur, Ingénierie Mécanique et Conception), ils suivent un programme « Les Entrepreneuriales » qui aide à la création d’entreprises. Ce programme propose également un concours pour récompenser les projets d’étudiants les plus remarquables. Les résultats seront connus à la fin de ce mois de mars. Nous espérons que le projet INI’A obtiendra les faveurs du jury.

    Teanau et Anaiva se sont confiés à sportstahiti.com. :

    Salle d’escalade U-SPORT de Besançon – partie mur

    Comment avez-vous nourri ce projet et d’où vous vient cette passion ?

    Teanau : « Malgré l’existence d’un mur d’escalade à L’Université de Polynésie Française, c’est à Besançon que j’ai découvert ce sport. C’est en 2013, dans le cadre de ma première année de licence STAPS que j’ai eu mon premier cours d’escalade. Ce sport m’a beaucoup plu et dès ce jour, je me suis dit qu’il fallait que les polynésiens essayent ce sport. Passionné d’arts martiaux et adepte de « Street Workout » à la base, j’ai trouvé que l’escalade était très complémentaire à ces disciplines, en particulier pour travailler le « grip » dans les sports de combats avec préhensions (Judo, Jiu Jitsu, Lutte, MMA …). »

     Anaiva : « Depuis que Teanau a découvert ce sport en 2013, il n’a pas cessé de m’en parler. Il me disait qu’il aimait vraiment et pourquoi ne pas développer ce sport en Polynésie? Lorsque je l’ai rejoint en métropole en 2015, j’ai enfin pu découvrir l’activité, et commencer à escalader des murs ou des blocs. Avant de se lancer, on a l’impression qu’on pourra grimper comme lorsque nous étions enfants. Mais ce n’est pas aussi simple qu’on le pense. En tout cas c’est un sport cool, et je suis sûr que cela plaira à un grand nombre de personnes. Il y a vraiment pour tous les niveaux. C’est un sport qui fait travailler le corps en entier et qui forge un certain mental. »

    Qu’est-ce qui vous attire dans l’escalade ?

    « C’est de sortir de sa zone de confort et d’être dans le défi. La résolution de problèmes, le fait d’arriver au terme et de réussir son parcours sont également des moteurs de motivation extrêmes. En outre, être en hauteur est une sensation particulière et très agréable. Il est vrai qu’on a les bras tout « durs » et tétanisés en fin de séance, mais paradoxalement, cela donne envie de réitérer l’expérience. L’escalade est vraiment un sport complet qui admet une variété de mouvements et une variété de solutions pour un même parcours. Ce qui est aussi très plaisant, c’est le fait de pouvoir se muscler de façon, amusante, FUN, car c’est un sport qui permet de découvrir son corps et de repousser ses limites. Il permet de gagner en confiance en soi, en assurance et en mobilité. »

     Cette discipline a-t-elle des exigences particulières.

     « Ce sport exige avant tout de la rigueur et du sérieux au niveau de la sécurité. Ce n’est pas un sport sans danger, mais les accidents qui arrivent sont surtout dus à un manque d’attention et à un non-respect des consignes de sécurité. Si les règles sont respectées, on peut bien s’amuser (cf. escalade de vitesse et danse escalade, …). »

     « Au niveau mental, il faut accepter les chutes. Elles sont inévitables, il faut donc les accepter pour apprendre à les maîtriser (sur tapis ou avec corde). Il faut accepter d’être en position de déséquilibre et bien sûr accepter d’être en hauteur. »

     « Au niveau cognitif, il faut prévoir ses déplacements et les mémoriser pour économiser en énergie. D’autres principes techniques permettent de gérer nos efforts, comme « ne pas trop serrer les prises d’escalades avec les mains », « utiliser au maximum les jambes pour que les bras ne fatiguent pas trop vite », « accélérer ses déplacements lors de phases difficiles et au contraire ralentir lors de phases plus tranquilles », … »

     « Enfin au niveau physique, il faut de la force, mais pas que. Il faut être souple, avoir une bonne coordination des bras et des jambes. Être précis dans ses mouvements et parfois être explosif. Avoir le physique c’est bien, mais avoir la technique c’est mieux. »

     « À titre d’information l’escalade est l’un des rares sports où les femmes rivalisent de très près avec les hommes. Elles compensent leurs manques de forces par leur souplesse, leur technique et leur intelligence (rire). »

     

    Anaiva, Salle d’escalade U-SPORT de Besançon – partie bloc

    Souhaitez-vous adresser un message à nos lecteurs ?

     « Oui. Le concours des « Entrepreneuriales » se terminera le 23 Mars. Aussi, pour tenter d’obtenir un prix nous avons besoin de votre aide car le fait d’être à l’autre bout du monde rend nos démarches plus difficiles. Nous avons publié sur notre page facebook « INIA TAHITI » un questionnaire. Si chacun peut nous accorder quelques minutes afin d’y répondre, cela nous aidera grandement afin de porter plus haut notre projet. Un grand merci à toutes ces personnes qui ont déjà répondu à notre questionnaire et merci à ceux qui le feront.  De même, n’hésitez pas à « liker » notre page FB et à nous suivre. Et pour de plus amples informations concernant notre projet, vous pouvez nous contacter par message privé ou par mail à l’adresse suivante: inia.tahiti@gmail.com »

     

    C’est l’heure des remerciements.

     Merci à notre ami ‘Aireotainui (Coucou à Karine et Enoha). Merci à tous ceux qui nous aident dans nos démarches et tous ceux qui nous suivent et nous soutiennent sur notre page. Amis et familles qui nous envoient des messages d’encouragements pour notre projet. De Polynésie, de métropole ou d’ailleurs, tous se reconnaîtront. Un grand merci à tous pour votre aide qui nous est précieuse et qui nous motive. Mauruuru roa

    Teanau, Salle d’escalade U-SPORT de Besançon – partie bloc

    Suivez tous nos sportifs polynésiens à l’international sur  www.sportstahiti.com.

     

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »