• Triathlon : Deuxième médaille d’or pour Frédéric Tête 

    Le triathlète Tahitien qui participe cette année sous la bannière française a encore frappé à Chicago dans le cadre du championnat du monde de triathlon en catégorie d’âge. Frédéric a déjà été couronné en aquathlon le jour d’avant, et il ne s’est donc pas arrêté là.

    Le Aito a remporté le triathlon distance sprint dans la catégorie 45-49 ans en 1h01’30’’ et devant 116 participants ! C’est sa deuxième victoire sur cette épreuve après celle décrochée à Edmonton l’année dernière. L’objectif désormais pour Frédéric Tête : décrocher l’or sur le triathlon distance olympique samedi ! Récit de sa course :

    « Le temps était encore très beau aujourd’hui et la température élevée (28°C). Par contre, le vent s’est levé et la moitié du parcours est donc face à un vent soutenu. De plus, le lac Michigan est assez agité et cela n’est pas pour me déplaire car les « non-nageurs » vont avoir du mal dans l’eau !

    Comme nous sommes 116 participants dans la catégorie 45-49 ans, l’organisation nous a fait partir en deux vagues distinctes. Je suis dans la 2ème vague qui part 5 minutes après la première. Il va falloir se donner aujourd’hui à 100% jusqu’au bout car je ne connaîtrai pas les résultats de l’autre vague avant l’arrivée. De plus, le vainqueur du triathlon distance olympique de l’édition 2014 et 2ème du sprint 2014 derrière moi à Edmonton est dans l’autre vague !

    Le départ de ma vague est donné à 12H55. Le lac est bien agité mais les sensations sont bonnes. Je force un peu moins que pour l’aquathlon dans cette discipline car j’aimerais être le plus costaud possible sur le vélo, car je m’attends à ce que les « gros cyclistes » me rattrapent ! Je sors tout de même de l’eau avec une minute d’avance sur le deuxième.

    Sur la partie cycliste, il est très difficile de se comparer aux autres concurrents car le circuit fait 3 tours et il y a beaucoup de monde avec les différents groupes d’âges partis sur des vagues différentes. La seule chose à faire est de rester le plus concentré possible, tout en criant régulièrement « RIGHT » à chaque fois que l’on dépasse un athlète qui roule un peu trop à gauche ! Le parcours est quasiment plat, ce qui ne m’avantage pas, j’aurais préféré quelques côtes ! Malgré tout, je suis étonné et très satisfait de constater qu’aucun concurrent ne me rattrape. Je pose ainsi le vélo en première position de ma vague. Les résultats montreront même que j’ai le deuxième meilleur temps vélo de mon groupe d’âge, à seulement 4 secondes du meilleur temps ce qui est exceptionnel pour moi ! Finirais-je par progresser en vélo!?

    Frédéric Tête pendant sa course
    Frédéric Tête pendant sa course

    Sur la partie pédestre, pas question de se relâcher car je ne connais pas les temps de l’autre vague. Je suis donc à 100% pendant les 5 kilomètres mais les sensations sont bonnes et c’est donc un plaisir de doubler encore de nombreux concurrents partis 5 minutes avant moi.

    Je garde le couteau entre les dents jusqu’à la fin et je franchis la ligne d’arrivée après 1h01’30 » d’efforts intenses. Rapidement je vois mon concurrent « redouté » qui me dit avoir gagné sa vague en 1h04’48 » : c’est donc gagné pour moi ! Le deuxième est également de la même vague que moi (1h03’18 »), et le troisième est donc le vainqueur de la première vague. Ce temps me classe premier des « 30 ans et plus » ! Quelle satisfaction ! Je suis ravi d’avoir, comme en 2014, remporté l’aquathlon + le triathlon distance Sprint. Demain récupération et préparation avant la dernière épreuve samedi à 12H30 »

    La ville de Chicago
    La ville de Chicago

    Toute l’actualité sportive des athlètes du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »