• Cyclisme « La belle Vahine » : Une trentaine de femmes en selle

    C’est Dimanche 9 avril que s’est déroulée la première édition de la « belle Vahine ». Organisée par la fédération Tahitienne de cyclisme avec le concours de la championne Poerava Van Bastoaler, c’est la première fois dans l’histoire du cyclisme Polynésien qu’une course est spécialement réservée à la gente féminine. Si le concept est tout nouveau et qu’il a bousculé un peu les principes, l’évènement à quand même connu son petit succès .

    C’est une trentaine de femmes, âgées de 13 ans et plus qui se sont données rendez-vous, pour s’élancer chacune leur tour sur le front de mer, pour un contre-la-montre. C’est à 9h qu’a été donné le premier départ échelonné toutes les minutes, direction Paofai, pour un demi-tour devant le temple et une arrivée devant la pharmacie située sur le front de mer.

    Une course fun et conviviale que chacune a su apprécier d’une autre manière… Car il faut le dire, une bonne partie des femmes présente ce jour-là, baignent déjà indirectement dans le monde du cyclisme polynésien. Sur le départ, nous pouvions retrouver certaines féminines du triathlon, des mamans de cycliste, des enfants de triathlètes ou des femmes de sportifs tout simplement… Objectif se faire plaisir en parcourant les 2.6km en un temps record moindre !

    Raima coguiec, femme de triathlète

    « Je me suis décidé à participer ce matin sur un coup de tête… C’est mon chéri qui m’a réveillé ce matin en me demandant de participer avec notre fille de 13ans à cette course, la femme de l’un de ses collègues de club participe du coup, il m’a proposé d’y aller. Finalement, j’ai bien aimé l’effort intense et si c’était à refaire, je le referai sans hésiter ! »

    Sans surprise, c’est évidemment la championne Poerava Van Bastoaler qui a été la plus rapide, elle a bouclé le parcours en 2 minutes et 58 secondes. En deuxième position, on retrouve Tihoni Estelle du VCT et c’est Jessica Perichon qui complète le podium. Si comme à son habitude, Poerava a « performé » sur l’épreuve, elle n’oublie pas néanmoins l’objectif premier de cette rencontre.

    Poerava Van Bastoaler,

    « Je suis satisfaite, car là, il y a vraiment eu beaucoup de participantes… C’est tellement rare de voir des femmes à vélo ! Je suis contente qu’il y ait eu quand même pas mal de femmes qui ne font pas de vélo qui sont venues. Il y a même eu pour la première fois des handicapées qui ont participé en tandem… C’est vraiment génial ! On voulait voir ce que ça allait donner et c’est un succès, du coup, on pense organiser des sorties groupées entre femmes pour les mettre plus en confiance sur un vélo et dans un peloton. »

    Poerava Van Bastolaer n’a pas fini de nous surprendre et elle a certainement en tête d’autres projets pour le cyclisme féminin… En attendant, Dimanche, après la remise des prix, elle n’a pas hésité à offrir les médailles qu’elle a reçu à deux petits supporters qui sont souvent sur les courses cyclistes : « c’est le but recherché pour les petits, c’est justement leur donner envie de décrocher aussi leur première médaille! La relève est là ! « 

    Retrouvez quelques photos de l’évènement dans l’album ci-dessous:

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »