• Culturisme « Chpt de Polynésie » : Stanley Bruneau, Kuaoleni Mercier et Vaitiare Desolier, meilleurs de Polynésie

    Lundi 23 Octobre 2017 – Une soirée réussie pour la Fédération polynésienne d’haltérophilie, de musculation et de disciplines associées ! Une soirée qui s’est achevée sur la victoire de Stanley Bruneau en bodybuilding, de Kuaoleni Mercier en Men’s Physique et de Vaitiare Desolier en Bikini fitness.

    Le public est venu nombreux dans la salle du Méridien pour supporter les athlètes qui, eux aussi, s’étaient donné le mot. Dans la catégorie reine, le bodybuilding, c’est Bruno Stanley qui s’est offert le titre de champion de Polynésie. Il était seul dans sa catégorie (plus de 90kg). Il a donc remporté la médaille d’or dans cette catégorie, mais s’est également imposé face aux trois autres compétiteurs en overall.  Le champion revenait tout juste d’une autre compétition de bodybuilding en Thailande, où il s’était également imposé en toutes catégories.

    « Je suis revenu de Bangkok il y a seulement quelques jours, j’ai remporté la compétition il y a deux semaines. Comme j’ai gagné en overall, la Fédération locale m’a proposé de participer à une autre compétition au Koweit, mais j’ai préféré revenir disputer le titre de monsieur Polynésie. Je suis prêt à défendre les couleurs du Fenua à la Coupe d’Océanie. »

    En Bikini fitness, c’est la toute nouvelle Vaitiare Desolier qui a affiché un meilleur physique face à Rainui Faana en Overall. Les deux athlètes étaient seules dans leur catégories. Pourtant, au départ, elles devaient être cinq.

    « Je suis plutôt fière de moi, j’ai appris la chorégraphie une demi heure avant de monter sur scène. Je suis un peu déçue du désistement des trois autres compétitrices. Je pense que je vais participer à la TBC (Tahiti Body Contest). Là, je sais qu’il y aura plus de filles. »

    Enfin, en Men’s Physique, la compétition était rude entre Heiki Hoatai et Kuaoleni Mercier. Les deux athlètes affichaient un physique comparable. Entre la sèche plus prononcée chez Heiki et le volume de Kuaoleni, les juges ont choisi de privilégier ce dernier. Après la Pacific Cup et sa quatrième place aux championnats du monde, le Tahitien à montré qu’il était en forme. Il succède à Heiki, qui avait remporté la compétition l’année dernière.

    Retrouvez tous les résultats sportifs du Fenua sur Sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »