• Boxe Thaï « Tahiti vs NZ » – Une ambiance électrique avec des poings forts et du sang froid

    Lundi 26 Juin 2017 – Ce samedi à la salle Fautaua de Pirae s’est tenue la soirée de Muay Thai Internationale organisée par l’association Tini Thai Boxing. A cette occasion, il y a eu deux catégories de combat : de la boxe thaïlandaise en « Light contact » mais aussi cinq combats internationaux avec la venue de 5 boxeurs de Nouvelle Zélande. Et c’est la Nouvelle Zélande qui s’imposer par trois victoires à deux.

    La première soirée étaient consacrée aux combats locaux qui ont été jugés et arbitrés par la Fédération Polynésienne de boxe thaïlandaise. Des combats en 3 round de 2 min.

    Les résultats :

    • DAUPHIN Raphael (team arupa) gagne aux points contre TIMO Timi (Tini thai boxing)
    • SELIN Hervé (Team spirit) gagne aux points contre HIRO VIRIAMU Gilles (Tini thai boxing)
    • TAURAATUA Enoha (Team Black Devis) gagne aux points contre TANIHIA Teiki (Tini thai boxing)

    La partie internationale allait opposés cinq boxeurs tahitiens à cinq néo-zélandais avec trois ceintures et deux trophées qui étaient à décrocher.

    C’est Raja Benoit (Team Spirit) face Robert Tawera (NZ) qui ouvrent le bal. Malheureusement, le tahitien s’inclinera face à son adversaire offrant au Néo-Zélandais, la victoire et le trophée.

    Benoît Raja : Pour moi normalement ce soir j’ai gagné le combat parce que je menais en poing et en pied mais c’est pas grave, j’ai gagné un peu d’expérience »

    1er combat international pour Benoît Raja.

    Egalement pour un trophée, on retrouvait Kavera Kalani (Tini Thai Boxing) opposé à Max Bates (NZ). Une victoire décrochée par le jeune tahitien qui sur quatre combats internationaux à son actif, inscrit ici sa 3eme victoire.

    Kalani Kavera n’a rien lâché lors de son combat.

    Lors du 3ème combat, Teva Paulet (Team Arupa) a combattu Marcus Heywood (NZ) dans la catégorie 75 kg pour la première ceinture de la soirée. Mais c’est une victoire Néo-Zélandaise face au boxeur tahitien, obtenue par K.O.

    Teva Paulet face au néo-zélandais Marcus Heywood

    Pour le 4ème combat, Aito Lenoir du club Team Arupa a combattu lui aussi pour une ceinture « South Pacific Belt » contre Tibble Tahuri (NZ) dans la catégorie -81kg. Cette fois-ci ce sera encore une victoire Néo-Zélandaise suite à une disqualification du tahitien. En effet, durant le combat, prit dans sa lancée, le boxeur tahitien lancera un dernier « kick » au sol, mettant KO le boxeur Néo-Zélandais qui finira évacué sur une civière.

    Aito Lenoir a tout donné face à son adversaire

    Sur leur page facebook, l’association Tini Thai Boxing a tenu à revenir sur les faits.

    TIBBLE Tahuri (WKA NZ) remporte la ceinture « South Pacific Belt » par disqualification d’Aitotea LENOIR ( Aito a donné un coup à la tête, Tahuri est tombé au sol (KO), mais dans la lancée Aito a tenue la corde du ring et a donné un coup de pied à Tahuri qui était au sol (qui est un coup interdit), c’est pour cela qu’Aito a été disqualifié.

    Ce sont les règles de compétitions, il faut savoir les respecter, dans tous sports il y aura toujours un gagnant et un perdant, il faut être fair-play et respecter son adversaire, c’est de la discipline.

    Nous sommes tous humains, il faut savoir, et accepter de faire des erreurs. Aitotea est un très bon boxeur ! Cela ne l’empêchera en aucun cas malgré ça d’aimer ce sport de combat et de continuer à représenter les couleurs de la Polynésie Française. Respect à ces 2 combattants ! L’esprit sportif c’est le respect avant tout.

    A noter que Roland Darrouzes, président de la Fédération Tahitienne de Muay-ThaÏ avait dû intervenir au cours de la soirée afin de calmer les esprits et éviter les débordements. Un message supplémentaire afin de répondre au mécontentement du public et d’éventuels supporters.

    Dave Sawyer, World vice President du World Kickboxing Association

    En main Event, Eddy Bellais du club Tini Thai Boxing a combattu Josh Clarke (NZ) pour une ceinture « South Pacific Belt » catégorie 69 kg. Dès le premier round, le jeune tahitien met KO son adversaire, mettant un terme au combat et remportant par la même occasion la ceinture « South Pacific Belt »

    Eddy Bellais : Je me suis préparé pendant 3 mois très très dure. Et physiquement, techniquement aussi. Pour moi, pour ce combat de ce soir je suis très déçu c’est pas ce que j’attendais. Je voulais que cela dure un peu plus. Je dis tout de même bravo à mon adversaire.

     

    Eddy Bellais, a été explosif

    Au cours de cette soirée, on félicitera nos 7 polynésiens diplômés et certifiés World Kickboxing Association, ils ont passé avec succès la formation pour devenir juges-arbitres et mention spéciale à Elise Mercier qui devient la représentante WKA en Polynésie Française avec sa nomination au titre de « Présidente WKA Tahiti »

    Diplômés et certifiés WKA

    Elise Mercier nous rappelle l’état d’esprit à avoir en tant que sportif même en cas de d’incident sportif.

    « Quand il y a des décisions de règlements comme il s’est passé ce soir, il faut savoir les respecter faut savoir que quand on fait un sport, il y a un gagnant, il y a un perdant, quelques soit les résultats, il faut savoir accepter, ce sont les règles et puis il faut être « fair play »

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »