• BJJ- MMA Vénus présentera 3 Juiters aux championnats de Polynésie.

    Vendredi 05 Mai 2017 – A une semaine de la Contest 3 de Brasilian Jiu-Jitsu, l’heure est encore à la préparation physique et à l’entraînement. Aujourd’hui, sportstahiti vous propose de partir à la rencontre de 3 compétiteurs du club MMA Vénus.  C’est Marere Coquil, bien connu dans le monde du Jiut local qui entraîne les athlètes de ce jeune club de Mahina. Ils sont une quinzaine à s’entraîner et à suivre les cours proposés par Marere.

    À l’occasion de la « Contest 3 » qui se déroulera ce samedi 13 Mai, le club MMA Vénus présente 3 compétiteurs qui combattront pour tenter d’obtenir le titre de champion de Polynésie dans leur catégorie. C’est Tuki Atiu, Tahaiarai Tanetoa et Raimana Tunoa qui feront honneur au club lors de ces championnats de Polynésie. Zoom sur ces jeunes combattants.

    Tuki Atiu est l’un des meilleurs espoirs du club, âgé de 23 ans, ce bachelier en comptabilité est passionné de sport depuis tout petit. Athlétisme, basket, foot cyclisme, natation, le jeune homme est, à l’aise, aussi bien dans l’eau que sur la terre ferme. C‘est il y a juste un peu plus d’1 an que Tuki a découvert ce club de MMA. Il a tout de suite accroché et à très vite progressé. En 2016, lors des championnats SJJF, Tuki devient Vice champion du Monde de BJJ en -70kg No-Gi (ceinture blanche). Depuis, il s’est mis dans la tête de persévérer aux côtés de coach Marere pour qui il a beaucoup d’estime.

    « Si j’ai décidé de m’inscrire dans ce club, c’est à cause de ce qui se passe aujourd’hui… il y a de plus en plus de bagarre et pour éviter de se faire agresser, j’ai voulu apprendre à me défendre. J’ai commencé à faire du MMA et comme notre coach est spécialisé au sol donc on s’est spécialisé avec lui. Au Jiut-Jitsu on ne se tape pas, on ne se fait que des clefs, c’est un sport qui permet de se défouler d’une autre manière. Ma spécialité c’est le Jiut et ce qui me plaît en fait c’est d’être avec mes amis et mon coach. Mon coach, il joue un peu le rôle de père, on ne peut pas faire n’importe quoi avec lui et c’est ça aussi qui me plaît. Franchement, si ce n’est pas ce coach-là qui m’entraîne, je ne pense pas que je continuerai. Sans mon coach, je ne pourrais pas progresser. Là, pour le moment, mon objectif, c’est le championnat de Polynésie, mais je vise aussi les championnats du monde et je m’entraîne pour. »


    Tahaiarai Tanetoa, lui aussi âgé de 23 ans, s’entraîne également au sein de MMA vénus. Diplômé en électrotechnique, Tahai, comme l’appel son coach Marere, est amateur de workout. Comme son ami Tuki, il a commencé à s’entraîner il y a quasiment 1 an et demi et il en ai déjà à sa 4e compétition. Sur les 2 dernières Contest organisées en Octobre 2016 et en Février , Tahai s’est bien fait remarquer, puisqu’il a terminé premier et deuxième.

    « J’aime vraiment tout dans le Jiut, le cardio, les soumissions, la technique… Je pense que c’est la base en Jiut ! Après il faut aussi faire un peu de muscu, des squats et tout ce qui va avec. Marere nous a donné un programme de muscu à suivre et récemment, il nous a donné aussi une diète avant la Contest 3. Je vais faire de mon mieux sur la Contest 3, mais comme Tuki, je vise les worlds en Jiut ! Par contre, j’espère que dans l’avenir, on va faire plus de MMA… C’est une discipline que j’aime bien aussi. Pour finir, je voudrais aussi remercier mon coach pour nous ce qu’il nous a appris depuis que l’on a commencé. »


    Raimana Tunoa est le plus jeune athlète du club sur la Contest 3… Âgé de 20 ans, Raimana est boxeur à la base. C’est il y a 2 ans, après avoir remporté 4 titres de champions de boxe dans 4 catégories différentes, que le jeune homme a décidé de se mettre au Jiut. Pour le moment, il compte bien obtenir la première place (-82kg) à la Contest 3 pour pouvoir participer au final-block . Ce jeune père de famille est totalement branché sport de combat et se prépare déjà mentalement à participer au prochain « grappling fight ».

    « Je voulais changer un peu la façon de m’entraîner parce que je m’entraînais tous les jours à la boxe. Je me suis mis au Jiut et j’aime le Jiut ! J’aime la façon de penser qui se cache derrière le Jiut… À la boxe t’as tendance à penser à taper alors qu’au Jiut, il faut beaucoup réfléchir, il ne faut pas foncer bêtement et être vraiment concentré. Comme dans tous les sports, il faut être combatif et vouloir gagner. Par contre, quand on boxe, tu montes sur le ring pour taper et te défouler, en Jiut quand tu montes sur le tatami, tu te dois d’être très respectueux envers ton adversaire… Tu salues tout le monde et à la fin du combat aussi. Dans le Jiut, il est beaucoup question de respect. »

    Pour voir ces jeunes combattants de Jiu-Jitsu à l’oeuvre et bien d’autres… Rendez-vous le Samedi 13 Mai au complexe de Mahina pour le championnat de BJJ

    Retrouvez l’ensemble de l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

     

    Rejoindre la discussion

    Discussion

    1. […] La journée promet de beaux combats avec des combattants bien décidés à en sortir vainqueurs. La semaine dernière, nous vous avons emmené à la rencontre de 3 d’entre eux qui monteront sur les tatamis sous les couleurs de MMA Vénus… en attendant Samedi vous pouvez lire ou relire l’article sur ces 3 prétendants aux titres de champion de Polynésie. […]

    arrow
    Translate »