• Beachsoccer : Focus sur Aurélien Planchais-Godefroy et ses débuts d’arbitre de Coupe du Monde

    © FTF /Oceania Football Confederation

    Jeudi 7 octobre – Alors que les Tiki Toa de Tahiti ont joué sur la plus grande scène du beach soccer avec une course courageuse lors de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Russie 2021™ le mois dernier, la nation était également représentée dans les classements officiels du tournoi grâce à Aurélien Planchais-Godefroy.

    L’arbitre de 40 ans, originaire de Faa’a, a remporté cinq nominations lors de sa première Coupe du monde, dont celui d’être sélectionné comme premier arbitre pour le match du groupe A entre le Japon et les États-Unis.

    Mon expérience était folle. Je n’ai jamais pensé que c’était possible, a déclaré Planchais-Godefroy.

    A Tahiti, le beach soccer est très populaire et ce fut un honneur de représenter mon pays à la Coupe du monde. J’ai ressenti une grande fierté après chaque match en recevant des messages de félicitations et d’encouragements de la part des arbitres de Tahiti, de mes amis et de ma famille.

    Arbitre de football depuis 2014, Planchais-Godefroy a commencé à arbitrer le beach soccer en 2016 et a officié à la fois à la Coupe des nations de Beach Soccer de l’OFC et à la Coupe intercontinentale de Beach Soccer en 2019. Alors qu’il se rendait à Moscou, en Russie, le 12 août pour la Coupe du monde, les préparatifs d’Aurélien ont commencé des mois plus tôt en mai et ont inclus la participation à des conférences virtuelles organisées par la FIFA, axées sur l’aspect technique de l’arbitrage.

    Cette partie était parfois difficile car c’était aux petites heures du matin pour moi à Tahiti (2h-5h) et en anglais, qui n’est pas ma langue maternelle. Au cours de la première semaine à Moscou, nous avons travaillé dur avec les instructeurs de la FIFA. Nous avions les meilleures conditions pour travailler. Il y avait un bon esprit entre tous les arbitres. J’ai beaucoup appris d’arbitres expérimentés comme Sofien Benchabane (France) et Gionni Matticoli (Italie) et j’ai rencontré de très bons gars. Désormais, j’espère pouvoir partager mon expérience avec les jeunes arbitres de Tahiti.

    Le responsable de l’arbitrage de l’OFC, Kevin Stoltenkamp, ​​a reconnu le travail acharné d’Aurélien, qui lui a permis d’être prêt à officier au plus haut niveau malgré les défis posés par COVID-19.

    “Avec aucun événement de football de plage de l’OFC pouvant avoir lieu depuis 2019 en raison de la pandémie, c’est grâce à Aurélien qu’il a eu l’engagement, le dévouement, le professionnalisme et la volonté de poursuivre son entraînement et de s’assurer qu’il était mentalement et physiquement prêt à performer”, a déclaré Stoltenkamp.

    “La chance de faire partie d’une Coupe du monde a été une belle récompense pour cet officiel de match exceptionnel.”

    item by Oceania Football Confederation.

    Fédération Tahitienne de Football

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »