• Athlétisme : Raphaël Armour-Lazzari termine la saison en boulet de canon

    Samedi 28 octobre sur le stade de la Punaruu, Raphaël Armour-Lazzari s’alignait sur 5 000m avec la ferme intention de réaliser une belle performance. Fort d’une marque sur route de 15’15’’ réalisée en janvier 2016 à Vincennes, il avait les records junior et espoir sur cette distance.

    L’absence des meilleurs sur la distance ne lui a pas facilité la tâche. Très rapidement il s’est retrouvé seul en tête. Le premier kilomètre est franchi en 2’55’’ et le second en 5’56’’. Le protégé de Léo Brinkfield est parti fort. Les autres concurrents le voient revenir sur eux très rapidement. Certains le verront les passer jusqu’à 4 fois.

    Quand la cloche sonne, Raphaël sait que l’objectif sera atteint. Le demi-fondeur de l’AS AORAI donne ce qu’il lui reste pour descendre le chrono le plus bas possible. Il y a d’autres enjeux avec ce chrono comme faire des minimas pour les jeux du Pacifique ou encore le triathlon.

    A l’arrivée le chrono affiche 14’55’’. Le record junior est battu de 1’04’’. Le record espoir de 50’’. Le record sénior est encore loin (14’41’’). Mais le triathlète d’ATN n’est encore que cadet. Les spectateurs sont incrédules. Certains vont jusqu’à penser qu’il restait encore un tour. Mais cela ne déstabilise pas le champion du monde scolaire de triathlon. Les juges sont unanimes. Raphaël visait un temps en-dessous de 15’. Il espérait jusqu’à 14’50’’. 14’55’’ le place en bonne position pour pouvoir tenter de doubler triathlon et 5 000m lors des prochains jeux du Pacifique avec un espoir raisonnable de bien figurer sur les deux disciplines.

    Lazzari Laurent Napoléon

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »