• Aquathlon : Frédéric Tête termine 1er à La Jolla en Californie

    Frédéric Tête participé ce dimanche à l’aquathlon Self Transcendence La Jolla Swim-Run en Californie. Il s’agissait d’enchainer 1600 mètres de natation en mer et 10 kilomètres de course à pied sur la plage, qu’il finit à la première place. Ils étaient une quarantaine à s’élancer depuis la plage contre les vagues de l’océan dans une eau fraiche ! Il nous raconte son aventure :
    « Dans la région l’eau est fraîche du coup la combinaison néoprène était la bienvenue (sourire). Le passage des vagues est délicat et fait monter rapidement les pulsations cardiaques. Je me retrouve en première position au passage de la première bouée et je peux adopter mon rythme de croisière sur la longue ligne droite au large, parallèle à la plage. Je suis seul devant et je ne peux m’empêcher de penser aux requins. En effet, La Jolla est réputée pour son importante population d’otaries et une vingtaine de Grands Blancs ont été observés depuis plusieurs jours quelques dizaines de kilomètres plus au nord, une nageuse a déjà été mordue la semaine dernière!
    La pose des bouées a été approximative et la distance totale est nettement supérieure au Mile. Après quelques « bodysurfs » sur les vagues au retour, je sors de l’eau nettement détaché. La transition se fait dans le sable sec et je ne peux m’empêcher de mettre une « tonne » de grains de sable dans mes chaussures de course à pied!
    L’originalité de cette épreuve est que les 10 kilomètres se font sur la plage. Il s’agit de 12 aller-retours d’un peu plus de 800 mètres, heureusement sur le sable mouillé, donc à peu près dur. Les aller-retours permettent facilement d’évaluer les écarts et je peux ainsi contrôler mon avance. Mon adversaire direct est une équipe : leur nageur a été plus lent que moi, mais le coureur est beaucoup plus rapide, et surtout beaucoup plus frais! Je vois bien qu’il remonte dangereusement sur moi et je suis donc obligé de conserver un rythme maximum pour garder ma première place. Je finis la course en 1H04’42 » avec 50 secondes d’avance, les mollets bien contracturés après ces kilomètres sur le sable pour l’aquathlon ! »
    Suivez tous nos Aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »