• Pêche sous-marine « Océania 2016 » : Un tournoi inscrit dans l’histoire de la pêche sous-marine Polynésienne

    La 31ième édition du tournoi des Océania, appelé plus communément tournoi inter-pacifique, se tiendra à Paihia en Nouvelle-Zélande, le 4 et 5 mars. En plus de la Polynésie, 5 délégations participeront au tournoi dont la Nouvelle Zélande, la Calédonie, l’Australie, Hawaii et Guam. Chez les féminines, 4 équipes seront présentes cette année dont la Nouvelle Zélande, Guam, Hawaii et l’Australie.

    2 jours de compétition départageront les équipes tant masculines (4 par nation) que féminines (2 par nation) qui seront lâchés sur des zones préalablement définies par le comité organisateur. Ils devront par la suite se déplacer à la nage et regagner la bouée de départ au terme des 6 heures de compétition.

    Le règlement est drastique puisque chaque nation ne pourra pêcher que 4 espèces par nation soit un poisson par espèce par pêcheur. Pour ce tournoi, 17 espèces composent la liste des poissons autorisés.

    Ce tournoi a débuté il y a maintenant plus de 30 ans et certains comme Peter HERBERT chez les néozélandais et Romuald MONTAGNON, Alféo PIHATARIOE ont participé à chaque édition soit en tant que compétiteur, soit en tant que capitaine ou chef de délégation.

    Wigrial MOUZIN (2ième à G) et Franck MEKENESE (1er à D) présents à Raiatea et en Calédonie lors des éditions précédentes fero

    Chaque délégation est composée d’anciens qui connaissent bien le tournoi et de nouveaux membres. la nouvelle Zélande comptera encore sur Jackson SHIELDS, jeune pêcheur néo-zélandais mais qui connaît bien le tournoi. il sera une pièce maîtresse de cette sélection tout comme Wigrial MOUZIN et Franck MEKENESE pour la Nouvelle Calédonie. Il est en effet important d’aligner des pêcheurs qui connaissent bien les règles et le fonctionnement du tournoi pour s’assurer une bonne place. Pour Tahiti, Dell LAMARTINIERE et Steeve TETUANUI seront les atouts forts de l’équipe ainsi bien sûr que Alféo PIHATARIOE le capitaine, fin stratège.

    Souhaitant une belle réussite à notre équipe et que Ruahatu les protège !

    L'équipe avec Darren SHIELD, sponsor de la compétition
    L’équipe avec Darren SHIELD, sponsor de la compétition

    Parole à Alféo PIHATARIOE, président d’honneur de la Fédération Tahitienne des Sports Subaquatiques de Compétition et capitaine de l’équipe :

    « Je suis confiant. Notre équipe est en forme et leur résultat à la compétition de la semaine dernière les a mis en confiance. Les repérages ont été efficaces et nos stratégies pour les 2 jours sont plus ou moins déterminés. Steeve TETUANUI pêchera avec Teiva MOU comme en championnat et ils devront chercher les espèces à trous (chapons, mostelle,…) et compléter le plus rapidement les king fish qui tendent à se raréfier dès la première heure. Dell LAMARTINIERE et Rahiti BUCHIN sont chargés de fouiner au fond d’autres espèces sans toutefois négliger le bord des falaises où l’on peut dégoter de belles prises aussi. Nous avons eu la chance d’avoir 2 pêcheurs sous-marins avec nous durant nos repérages et cela nous a grandement facilité l’affaire. On tient à remercier nos sponsors Sin Tung Hing, Nautisport, Noni Energy, sportstahiti.com, Ihunt. »

    Comment les points sont-ils calculés ? :

    « Quatre prises de chaque par Pays (équipe de 2 pour les femmes / équipes de 4 pour les hommes). 100 points comptabilisés par prises +   10 points par kilogramme. Le poids maximum d’une prise pris en compte est 7 kg. 17 espèces sont autorisées pour ce tournoi. Chaque prise doit soit atteindre un poids minimum de 500g (non vidés) soit avoir une taille minimum. Il faut savoir que l’organisation a rajouté 5 à 10 cm à la limite imposée pour chaque prise par la législation néozélandaise. Dans les eaux kiwis, le nombre, la taille et/ou le poids est défini pour chaque prise et chaque bateau est équipé de règles pour vérifier ses prises. »

    chaque soir, le team tahiti fait un petit briefing pour affiner sa stratégie. là, les tahitiens font le point sur leur straté

    Quelles seront les zones de pêche ?

    « 4 zones de pêches ont été définies comme l’oblige le règlement du tournoi. lors de la première réunion des capitaines, il a été décidé que la première journée de compétition se déroulera sur la zone de Cap BRET et la deuxième autour des îles CAVALLI. »

    jackson shields (à G) fera encore partie de l'équipe néo zélandaise

    Petit Historique du tournoi (Création du tournoi en 1977 )

    Création du tournoi en 1977 avec un trophée perpétuel offert par le Calédonien RESUTEK . Tahiti n’a pour l’instant jamais réussi à s’imposer en Nouvelle zélande et en Australie.

    1989 – Tahiti (Papenoo) – Vainqueur Tahiti

    1990 – Nouvelle Zélande (Whitianga) – Vainqueur NZ

    1991 – Nouvelle Calédonie (Nouméa) Tahiti absent – Vainqueur NC

    1992 – Australie (Shoal Bay) Tahiti absent – Vainqueur Australie

    1993 – Nouvelle Zélande (Bay of Island) Tahiti absent – Vainqueur NZ

    1994 – Nouvelle Calédonie (Nouméa) Tahiti présent – Vainqueur NC . Cette année 1994 marque un tournant dans la philosophie du tournoi jusqu’alors fortement cadenassé par le pays organisateur, notamment par le choix des zones et des listes de poissons. Sous l’impulsion de Mark COLYS (AUS),relayée ensuite par les NZ et par Jacques BEAUJEU, le tournoi s’est ouvert àd’autres horizons, où la gagne du pays organisateur avait moins d’importance que la garantie de proposer aux compétiteurs une épreuve plus conviviale avec plus de chances pour chacun. Les résultats des années suivantes en sont d’ailleurs la preuve !

    1995 – Australie (Sydney) Tahiti absent – Vainqueur AUS

    1996 – Nouvelle Zélande (Cavalli Islands) Tahiti absent – Vainqueur AUS

    1997 Nouvelle Calédonie (Lifou) Tahiti absent – Vainqueur NC

    1998 – Australie (Gladstone) Tahiti absent – Vainqueur NC Cette année là, au cours d’une rencontre en Croatie entre John ROSS ( NZ) et Romuald MONTAGNON ( Tahiti ) il a été convenu d’une réintégration de Tahiti au sein du tournoi.

    1999 – Nouvelle Zélande (Great barrer Island) Tahiti présent – Vainqueur AUS

    2000 – Nouvelle Calédonie (Lifou) Tahiti présent – Vainqueur TAH

    2001 – Australie (Perth) Tahiti présent – Vainqueur NC

    2002 – Tahiti (Bora Bora) vainqueur Tahiti

    2003 – Nouvelle Zélande (Flax mill Bay) vainqueur NZ

    2004 – Nouvelle Calédonie (Nouméa) vainqueur Tahiti

    2005 – Australie (Eden) vainqueur AUS

    2006 – Tahiti ( Tubuai) vainqueur TAHITI

    2007 – Nouvelle Zelande ( Paihia) vainqueur NZ

    2008 – Hawaii ( Kona) vainqueur AUSTRALIE

    2009 – Australie ( Dunsborough) vainqueur AUSTRALIE

    2010 – Tahiti ( Rurutu) vainqueur TAHITI

    2011 – Nouvelle zelande ( Flaxmill bay ) vainqueur AUSTRALIE

    2012 – Hawaii ( Kauai ) vainqueur TAHITI

    2013 – Australie ( Gladstone ) vainqueur NOUVELLE CALEDONIE

    2014 – Tahiti (Raiatea) vainqueur Tahiti

    2015 – Nouvelle Calédonie vainqueur NOUVELLE CALEDONIE

    2016 – Nouvelle Zélande (Paihia) vainqueur ?

    Programme du Tournoi du Pacifique 2016 Paihia – Aotearoa

    2 semaines avant                      journées de repérages (1 semaine avant pas de prises possibles dans les zones de compétition)

    Mercredi 2 mars                         Accueil et rassemblement des équipes au Sword fishing club

    Jeudi 3 mars                                 journée de repos. Repérage interdit

    Vendredi 4 mars                          Première journée de compétition

    Samedi 5 mars                            Deuxième journée de compétition / Cérémonie de clôture (Remise des prix)

    Dimanche 6 mars                       Départ des délégations

    Suivez tous nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rahiti Buchin

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »